Actualité

COVID-19 : la mobilisation continue

Publié jeudi 18 mars 2021 à 10h21.

Prévention, dépistage, vaccination…. Depuis le début de la crise sanitaire, il y a un an, la ville est sur le front. La campagne de vaccination doit encore s’accélérer. Dans certaines écoles, des tests salivaires vont être proposés par l’Education nationale.

  • -
  • -
  • -
  • -
  • -

Après une campagne de dépistage massive il y a quelques mois, élus, agents et professionnels de santé du territoire se sont mobilisés pour permettre l’ouverture d’un centre de vaccination à Athis-Mons (ouvert à tous, pas seulement aux Athégien·ne·s). Démarrée le 18 janvier, cette campagne de vaccination doit encore s’accélérer. Les rendez-vous sont proposés en fonction du nombre de doses que le centre reçoit chaque semaine. Un peu moins de 200 doses du vaccin Pfizer étaient fournies par l’Agence régionale de santé (ARS) à l’ouverture. Depuis le début du mois, près de 600 doses sont fournies chaque semaine (pour la première et deuxième injection). Un chiffre qui devrait augmenter encore, permettant de répondre à la très forte demande et de réduire la liste d’attente, encore trop longue (870 personnes au 17 mars). Chaque jour, les médecins, infirmiers et agents de la ville s’impliquent pleinement pour assurer l’accueil téléphonique, la prise de rendez-vous, l’appel des personnes inscrites sur liste d’attente, l’accueil physique et l’orientation des personnes dans leur parcours vaccinal.

Au 15 mars, 1590 personnes ont reçu la première injection du vaccin (seul le vaccin Pfizer est proposé dans le centre de vaccination de la ville). Sur ces 1590 personnes, 658 ont reçu la deuxième injection. Pour rappel, le centre de vaccination fonctionne sur rendez-vous, au 01 69 54 54 17. Par ailleurs, la liste des personnes éligibles à la vaccination anti-COVID19 a été révisée par les autorités sanitaires, conduisant à l’annulation de certains rendez-vous. Ces rendez-vous sont déprogrammés uniquement dans le cadre du respect de la stratégie de vaccination décidée par les autorités (et non par la ville).

Des tests salivaires dans les écoles. En parallèle, le gouvernement a souhaité amplifier la politique de diagnostic et de dépistage de la Covid19 en déployant massivement les tests. Dans ce cadre et à la demande de l’Agence régionale de santé d’Ile-de-France et du rectorat, une opération pilote de dépistage (tests salivaires) va être réalisée le 23 mars prochain, dans trois écoles élémentaires (Édouard Brandy, Jean Jaurès et Jules Ferry), établissements impactés par la pandémie et répondant aux critères de taille fixés par le ministère. Ces tests seront proposés aux élèves et professeurs d’élémentaires, ainsi qu’aux 68 agents travaillant dans ces trois écoles, sur la base du volontariat (la mairie a sollicité l’IEN pour inclure également les 46 agents des maternelles de ces trois établissements).

Ensemble. Un an après la date du premier confinement, la mobilisation contre la pandémie continue pour le personnel soignant et pour l’ensemble d’entre nous. De nombreuses pharmacies proposent également des tests de dépistage. Le masque est désormais obligatoire sur l’ensemble de la ville. De nouvelles décisions seront prises et annoncées ce soir par le gouvernement, nous y reviendrons ici. 

Ensemble, restons uni·e·s, solidaires et vigilants.

Article lu 10275 fois, 66 fois depuis les réseaux sociaux
Dernière consultation le vendredi 16 avril 2021 à 17:13

Article 28 sur 30
précédent | suivant

retour à la liste

Article 28 sur 30
précédent | suivant

retour à la liste

Archives

Fil d'actualité (RSS)
Qu'est-ce que c'est ?

Page générée en 14.587 secondes le 16/04/2021 à 17:19:23
URL : www.mairie-athis-mons.fr/actualite/article_3520.htm

Page vue depuis :