Histoire d'Athis-Mons

Les Armoiries d'Athis-Mons

Blason de la ville d'Athis-Mons

C'est en 1948 que le conseil municipal a choisi les armoiries de la commune d'Athis-Mons, sur la proposition de M. Louis Brunel, alors animateur de la société d'Etudes Historiques et Géographiques d'Athis-Mons.

Les armes de la Maison de Bourdon-Condé d'azur à trois fleurs de lys d'or au bâton de gueules péri en bande en bas et à gauche de l'écu, ornent donc la première partition du blason : Mlle de Charolais, Louise-Anne de Bourdon Condé, la frivole petite fille de Louis XIV et du Grand Condé a été, en effet, dame d'Athis de 1743 à 1758. Le village a connu alors d'importantes transformations : agrandissement du château, dégagement de la cour d'honneur, reconstructuration de la ferme seigneuriale de l'autre côté de la rue, embellisement du parc et transfert du cimetière au bout du village. La nef de l'église Saint-Denis est ré-édifiée. C'est de Mlle de Charolais que datent les derniers changements du paysage communal si fidèle à lui-même en 1867.

Voici leur lecture héraldique : « Parti au premier d'azur à trois fleur de lis d'or au bâton de gueules péri en bande, au deuxième de sable à trois chevron rompus d'or, au chef d'azur chargé d'un escarboucle pommeté et fleurdelisé d'or ».

Les chevrons rompus en bas et à droite de l'écu, évoquent la grande famille parlementaire des Viole qui détient la seigneurie d'Athis du XVIe au début du XVIIe. Grands officiers de la monarchie, tous ses membres ont sû faire profiter les villageois de leurs relations.

En haut de l'écu, l'escarboucle du chef rappelle que la paroisse d'Athis dépendit de l'Abbaye Saint-Victor de Paris du XIIe siècle à la Révolution : les doctes chanoines réguliers formaient souvent le meilleur d'entre eux en l'envoyant à la cure d'Athis où, comme prieur il pouvait exercer tous ses talents de licencié ou docteur en théologie.

Que notre cité ait une "âme", son blason le proclame donc par le rappel de tout un passé. Peut être aurait-il fallu néanmoins ne pas oublier qu'Athis-Mons peut s'honorer aussi de l'histoire de Mons, et pas seulement d'Athis ; ne pas privilégier sur 2 partitions les seigneurs en négligeant laboureurs et vignerons qui ont animé si longtemps l'histoire de notre commune. Pourquoi alors ne pas remplacer la couronne murale au-dessus du blason, par une malicieuse treille de vigne chargée de rappeler que pendant plus de 1000 ans, tout un monde de vignerons a forgé aussi l'âme d'Athis-Mons.

Téléchargements

 

Page générée en 0.0137 secondes le 27/06/2017 à 22:50:36
URL : www.mairie-athis-mons.fr/?p=_ville/presentation/histoire/&ctn=armoiries

Page vue depuis :