Présentation de la ville d'Athis-Mons

Caractéristiques naturelles

Géologie

  • Les marnes calcaires et meulières de Brie (Sannoisien) il s’agit de bancs de calcaire silicifié, entrecoupés de lits marne-calcaires et reposant sur une assise de marnes blanchâtres. A son sommet, cet horizon est recouvert par une argile à meulière, d’extension variable,
  • les marnes vertes et glaises à cyrènes
  • les marnes supra-gypseuse (marnes blanches de Pantin, marnes bleues d’Argenteuil) couronnant les formations de l’Eocène supérieur, dont l’importance varie de 12 à 15 mètres. Leur affleurement est en partie masqué en pied de coteau par des éboulis,
  • le calcaire de Champigny surmontant les masses et marnes infra gypseuse n’affleure pas.
La vallée de la Seine est tapissée d’alluvions :
  • alluvions anciennes composées de sables et graviers,
  • alluvions modernes constituées par des sédiments variés où prédominent les argiles sableuses, les limons argilo/sableux et calcareux et présentant parfois des lits tourbeux.

Les plateaux sont recouverts de limons des plateaux, constitués de dépôts argilo/sableux. Les principales contraintes liées à ces matériaux sont dues à l’instabilité d’une part des formations marneuses et argileuses, et d’autre part, des formations alluviales de la vallée.

Plus importante, la nappe des calcaires de CHAMPIGNY est en relation avec la nappe alluviale de la Seine. Elle n’est pas captée pour l’alimentation en eau potable, sur cette rive de la Seine.

Son écoulement vers les vallées de l’orge et de la Seine provoque de nombreuses sources dans le coteau. Certaines sont captées, d’autres s’écoulent naturellement. Les sécheresses des années 90 ont provoqué de nombreux déplacement de sources en modifiant les liaisons.

Ces modifications ont créé des désordres dans les habitations, notamment dans le quartier de Mons.

Hydrogéologie

Plusieurs formations constituant le soubassement du plateau renferment des nappes phréatiques, généralement de faible importance :

  • la nappe des sables de Fontainebleau
  • la nappe des calcaires de Brie
    Nappe subaffleurante sur le coteau d'Athis, engendrant de nombreuses séurgences (sources).
  • la nappe du marno-calcaire de Pantin

Ces nappes ne sont pas captées pour l’alimentation en eau potable.

Plus importante et plus profonde, la nappe des calcaires de Champigny (au sud-est de la commune) est en relation avec la nappe alluviale de la Seine. De même que les précédentes, elle n’est pas captée pour l’alimentation en eau potable. Elle est beaucoup plus importante et exploitée en rive droite de la Seine et dans la Vallée de l’Yerres.

Enfin, pour mémoire, on citera les nappes plus profondes :

  • la nappe du Soissonnais contenue dans les sables de Cuise,
  • la nappe du Lutétien
  • la nappe d’Albien.

Hydrologie

Le réseau hydrographique d’ATHIS est constitué par la Seine et un de ses affluents, l’Orge.
La Seine et l'Orge s'écoulent dans la direction sud-nord. La confluence des deux cours d'eau se situe au nord-est d'Athis-Mons.

Dans le cadre de la préparation d’un Plan de Prévention des Risques d’inondation de la Seine (P.P.R.I.) des zones inondables de la Seine ont été définies

  • zone d’aléa très fort pour une hauteur d’eau supérieure à 2 m dans des secteurs contigus au fleuve (pour Athis cela concerne le secteur de la plaine Basse),
  • zone d’aléa fort pour une hauteur d’eau comprise entre 1 et 2 m d’eau et une hauteur d’eau supérieure à 2 m dans des secteurs non contigus au fleuve (quartier du Val et quai de l’industrie)
  • zone d’aléa moyen pour une hauteur d’eau comprise entre 0 et 1 m
Altitudes atteintes par les eaux en mètres dans le système NGF normal.
SOURCE Service de la Navigation
Crue Amont Athis-Mons Aval Athis-Mons
1910 (centennale) 36,14 35,89
1955 (triennale) 34,96 34,69
1982 34,65 34,33
Décennale 33,83 33,48

Laproximité de la prise d’eau de VIGNEUX pour l’alimentation en eau potable confère à la Seine une sensibilité particulièrement importante vis à vis des risques de pollution. A cet égard, toutes les dispositions nécessaires devront être prises pour prévenir tout risque de pollution, tant chronique qu’accidentel.

Du point de vue qualité de l’eau, l’Orge est actuellement de classe 3 (mauvais) et a un objectif de qualité de classe 2 (moyen).

Climatologie

Le climat de la région d’Athis-Mons correspond au climat tempéré à influences océaniques de la région parisienne.

Les précipitations sont marquées par une hauteur moyenne annuelle de 697 min (station d’ORLY) contre 632 mm en petite couronne.

De par sa situation géographique en flanc de coteau et son orientation, le versant d’ATHIS est protégé des vents de direction Ouest et Nord / Nord-Ouest mais est exposé aux vents dominants de la vallée de la Seine de direction Sud-Sud-Ouest.

En ce qui concerne les durées d’insolation, il n’existe pas de données disponibles. L’orientation Est, Sud-Est du coteau permet de recevoir un ensoleillement maximum depuis le matin jusqu’au milieu de l’après-midi.

 

 

Page générée en 0.0305 secondes le 29/04/2017 à 9:37:09
URL : www.mairie-athis-mons.fr/?p=_ville/presentation/athis-mons/&ctn=caracteristiques-naturelles

Page vue depuis :