Le Plan Local d'Urbanisme (PLU)

Révision du PLU, quelle ville pour 2030 ?

Les objectifs du PLU

Le PLU est un document de planification transversal, c’est-à-dire qu’il aborde les domaines complexes de l’habitat, de l’économie, des déplacements, des équipements et de l’environnement dans une démarche de développement durable et avec un objectif d’équilibre général sur le moyen et long terme. Le projet de révision du PLU d’Athis-Mons s’inscrira dans le cadre de nouveaux textes législatifs et répondra aux principes de développement durable énoncés dans la loi Grenelle 2.

Que dit la loi Grenelle 2 ?

  1. Favoriser un urbanisme économe en ressources foncières et énergétiques (nouveaux logements moins énergivores et rénovation thermique du parc ancien).
  2. Développer des infrastructures alternatives à la route (lignes de transports collectifs, liaisons douces pour les piétons et le vélo), encourager l’usage des véhicules électriques.
  3. Réduire les émissions de gaz à effet de serre en intégrant notamment dans l’urbanisme la gestion des transports et des déplacements.
  4. Préserver la biodiversité en s’assurant du bon fonctionnement des écosystèmes.
  5. Lutter contre toutes les formes de nuisances pour préserver la santé des habitants (bruits, pollution de l’air, déchets, risques naturels et industriels).
  6. Placer la concertation en amont du projet.

La révision du PLU d’Athis-Mons ne part pas d’une feuille blanche puisque, comme son nom l’indique, il y a déjà un PLU en vigueur, depuis 2005. Mais, entre temps, de nouvelles lois et réglementations sont apparues. Il s’agit donc de le conformer à ces évolutions. Par exemple, la loi ALUR (Accès au Logement et un Urbanisme Rénové) a supprimé les COS (Coefficients d’Occupation des Sols) auparavant compris dans les réglements des PLU. Techniquement, cela signifie que la surface de plancher maximale autorisée sur le périmètre d’un lotissement ne pourra désormais être fixée qu’au regard de la combinaison des règles de densité fixées par le règlement du PLU. Autre exemple, la loi Grenelle 2, entrée en vigueur en 2010, renforce les mesures de lutte contre le réchauffement climatique et de protection de l’environnement.

De par son intégration dans la métropole du Grand Paris à partir du 1er janvier 2016, la Ville devra également élaborer son PLU en cohérence avec les ambitions définies dans ce cadre par la loi de Modernisation de l’Action Publique Territoriale et d’Affirmation des Métropoles (MAPTAM).

En parallèle, la ville doit inscrire son projet de tramway et notamment la rénovation de la gare de Juvisy-sur-Orge.

Enfin, l’élaboration du PLU intégrera l’approche environnementale de l’urbanisme spécifiée par l’ADEME (Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie), en mettant l’accent sur la concertation publique et sur la prise en compte des critères environnementaux et notamment de performance énergétique.

Une révision du PLU qui s'appuie sur le PADD actuel

Plus précisément, la Ville souhaite réviser les orientations définies dans le Projet d’aménagement et de développement durables du PLU en vigueur. Avant tout, elle entend préserver et valoriser ses atouts en matière de cadre de vie et d’environnement, qu’il s’agisse de l’aspect résidentiel du tissu pavillonnaire, des sites naturels ou du patrimoine historique.

Équilibrer urbanisme et environnement

Le PLU devra garantir un équilibre entre renouvellement urbain et protection des espaces naturels :

  • aménagement des berges de la Seine et de l’Orge ;
  • maîtrise des constructions par une redéfinition des règles en fonction des secteurs de la commune afin d’éviter les constructions anarchiques et excessives ;
  • arrêt du bétonnage massif, source de problèmes de circulation et de difficultés de stationnement notamment ;
  • préservation du tissu pavillonnaire ;
  • développement d’un urbanisme harmonieux, intégré dans l’environnement ;
  • préservation, valorisation et augmentation du patrimoine végétal...

Où, quoi et comment construire seront les questions auxquelles le PLU répondra.

Diversifier l'habitat et les fonctions urbaines

À travers le PLU, la Ville s’attachera à permettre le développement de la mixité sociale en matière d’habitat, ainsi que de la mixité fonctionnelle (mélanger habitat diversifié, entreprises, commerces et équipements publics).

Améliorer la mobilité et le stationnement

Les questions du stationnement et du lien entre urbanisme et mobilité auront une place privilégiée, également celle des modes de déplacement alternatifs à la voiture (transports en commun, vélo, marche) au niveau de la ville et vers l’extérieur.

Permettre le développement économique

Enfin, le thème de l’économie et de l’emploi, source de préoccupation pour la Municipalité, sera envisagé sous l’angle de nouvelles possibilités d’implantations de commerces et d’entreprises par une politique foncière adaptée. Enfin, les réseaux haut débit seront renforcés.

Page générée en 0.0255 secondes le 12/12/2017 à 3:24:57
URL : www.mairie-athis-mons.fr/?p=_cadre-de-vie/urbanisme/plu&ctn=revision-du-plu-2015&ctn1=revision-du-plu-2015-les-objectifs

Page vue depuis :