Les grands projets d'urbanisme

Renouvellement urbain au Noyer Renard

Les services publics au cœur du Projet de renouvellement urbain

La nouvelle Poste du Noyer Renard La ludothè Espace Michelet

Le Noyer Renard bénéficie d’une offre fournie de services publics de proximité et de qualité. 

C’est pourquoi, le renouvellement urbain n’aurait pas cette même pertinence, cette même efficacité s’il ne s’intéressait pas à tout ce qui touche le quotidien des habitants du quartier : le logement bien sûr, mais aussi et surtout les services publics de qualité et au plus proche des usagers.

Le premier acte de ce renouveau du service public au Noyer Renard a été marqué par l’ouverture en 2009 de La Poste dans de nouveaux locaux plus agréables, confortables, adaptés et modernes grâce notamment au soutien et aux efforts de la Municipalité. Le service public postal participe en effet pleinement au développement économique et social du quartier.

De nouveaux services publics déjà présents dans le quartier ou faisant leur apparition vont également s’installer dans de nouveaux locaux dans les mois à venir, aux rez-de-chaussées de deux immeubles situés avenue de Morangis, près de la rue des Blancs Fossés :

  • Le Relais d'assistantes maternelles a été relogé définitivement au rez-de-chaussée du 5 rue des Pitourées ;
  • La CAF, livraison prévue fin 2011 ; en attendant les permanences se tiennent à l'Espace Michelet ;
  • Le CMPP (Centre Médico-pédo-psychologique) livraison en novembre 2011 ; relogement provisoire dans l'annexe de l'école Flammarion (54 rue Léon Maurice Normann ;
  • Le nouveau Centre de Protection Maternelle et Infantile (PMI), livraison en 2012 ; il est hébergé provisoirement au Stade Delaune.

De plus, le bailleur Immobilière 3F a réaffirmé sa présence dans le quartier avec une extension très qualitative de son agence départementale.

Page générée en 0.0218 secondes le 27/04/2017 à 7:04:10
URL : www.mairie-athis-mons.fr/?p=_cadre-de-vie/urbanisme/grands-projets&ctn=pru-renouvellement-urbain-du-noyer-renard:Services_publics_au_coeur_du_pru

Page vue depuis :